17 août 2010

 11291204433

http://www.boosterblog.com

Des caravanes aux trains…et maintenant ? Les Charters ?

17 août 2010

Des caravanes aux trains...et maintenant ? Les Charters ? deportation-tsigane-Rivesaltes-1942

L’état Français renaît de ses cendres. La stigmatisations des minorités détruit le principe fondamental de l’égalité républicaine. Hier les immigrés maghrébins (cf : l’affaire des auvergnats), puis les musulmans, et aujourd’hui, les gens du voyage.

Cette histoire chagrine d’autant plus par ses relents de barbarie Nazi. Même si les « Roms » ne seront pas exterminé comme pendant la deuxième guerre mondiale, l’oppression systématique envers certaines communauté inquiète dans les plus hautes sphères du monde. En effet, paris a été vivement critiqué à l’ONU pour le lien établi entre immigration et insécurité. En France, le pouvoir est accusé par la gauche de promouvoir un « racisme d’Etat » et sa politique est désormais jugée « choquante » voire « ignoble » par plusieurs élus de droite.

Le député UMP Jean-Pierre Grand accuse même le gouvernement de commettre des « rafles » dans les camps des gens gens du voyage. Termes jugé indécent par le ministre de l’immigration Eric Besson « J’aimerais beaucoup que le vocabulaire spécifique de la Seconde Guerre mondiale, avec ce qui a été son atrocité – l’extermination industrielle, systématique des Juifs et des tsiganes – ne soit pas utilisé ». Voici la définition retenu pour le mot rafle : « Arrestations massives faites à l’improviste par la police ». C’est un fait, le gouvernement organise des rafles, même si celles ci n’ont pas le débouché de celles commis par les Nazis.

La France ne doit plus continuer de sombrer dans le racisme et la peur de l’autre. Ensemble, nous devons combattre cette politique.

Paul

Insultes autorisées : « Sale Stalinien » oui, « Sale Fasciste » non !

16 août 2010

Insultes autorisées :

Dans notre société égalitaire, si vous dites de quelqu’un de droite qu’il est fasciste, la foudre vous tombera sur la tête. Et il faut avouer que se serait un peu mérité, l’exagération ne mène à rien dans un débat. Il est difficile de comparer le néo-libéralisme au Fascisme, même si ce courant de pensé est souvent critiquable, et absolument pas libéral (stricto-sensus). Bref, si vous agissez ainsi, vous risquez de vous retrouver devant le tribunal.

Par contre, si vous êtes un fin amateur de conflit, rien ne vaut d’insulter les grévistes de « Sale Staliniens », ou même de manière plus poétique de « Sales Stals ». Là, c’est autorisé. Pourtant, Il ne me semble pas que Staline soit un fin amateur de la démocratie et de l’humanisme en général. Mais, jamais de poursuite n’ont abouti dans ce cas là.

Conclusion (permettez moi d’être trivial) : Selon les Français, Staline était un mec bien, il n’y a donc aucune raison de s’indigner quand quelqu’un est considéré comme Stalinien.

Alors ?

VIVE STALINE !

Boutin : bien fait !

10 juin 2010

Boutin : bien fait ! christine-boutin-174016_L

Il y’a peu de gens que je déteste autant que Christine Boutin. La donneuse de leçon s’était fait connaître en 1993 en intégrant des groupuscules de la droite dure contre l’avortement. Proche de François Bayrou à l’époque ou celui ci frisé avec l’extrême droite traditionaliste sur certains point, elle fut en 1998 leader dans le mouvement anti pacs ou elle tient des propos réactionnaires : « Qu’est-ce que l’homosexualité, sinon l’impossibilité d’un être à pouvoir atteindre l’autre dans sa différence sexuelle ? (…) Toutes ces acrobaties biologiques et sociales pour justifier l’accession d’un couple homosexuel à la paternité ou la maternité me semblent relever d’un fantasme narcissique d’auto-engendrement. », elle sortira même sa bible à l’intérieure de l’assemblée nationale pour montrer son désaccord avec la réforme. Geste, profondément anti-républicain. Que dirait on d’un député musulman qui sortirait le coran en pleine séance ? Plus récemment en 2008, elle défrayera la chronique lors de l’affaire Chantal Sébire en tenant le propos suivant : « Je suis scandalisée qu’on puisse envisager de donner la mort à cette femme parce qu’elle souffre et qu’elle est difforme », en aucun cas la femme atteinte d’un mal incurable n’avait avancer des arguments physique pour demander son euthanasie. Nous pouvons donc voir ici que Christine Boutin, présidente du parti Chrétien Démocrate est une femme conservatrice pur souche.

Comment ne pas cacher mon désarroi quand la reine des donneuses de leçons à été épinglée par le canard enchaîné pour une mission sur la mondialisation pour la modique somme de 9500 €, un chauffeur, un secrétaire et 4 collaborateurs payé entre 5000 et 6000 €, tout en conservant sa grasse retraite parlementaire et de conseillère régionale. La droite qui prône la rigueur et le sacrifice des Français en temps de crise en augmentant pour la première fois de l’histoire de France l’âge de départ à la retraite. Cela tombe mal. Que faire ? On nous l’annonçait ce matin, Eric Woerth, bon samaritain et grand ponte de la moralité politique (sic), va demandé à Christine Boutin de renoncer à une partie de ses 9500 €. Qu’il est bon le comptable du gouvernement Fillon. Une fois que l’affaire Boutin aura été étouffée, elle pourra revivre sereinement allègrement et grassement.

Il ne faut donc pas oublier. La principale arme de la droite depuis 2002 et l’oublie de leurs erreurs.

Paul

De retour : Tapons sur le tourisme

9 juin 2010

sant briag

Après quelques mois d’absence, je reviens, et j’ai décidé de taper sur ce qui pourri le plus la côte Bretonne : la flambée du tourisme. En prenant le cas précis du village dont ma famille vient : Saint Briac sur Mer.

Saint-Briac une ville idéale pour le touriste ?

La mer, le golf, le bourg « typique » et la proximité de la campagne franche attire le touriste comme le miel attire la mouche. Démographiquement Saint Briac est peuplé l’hiver de quelques 1500 habitants, et plus de 10 000 l’été. Comment peut on arriver à de telles extrémité ? Tout simplement car un cercle vicieux s’est créé. Les Parisiens et les Havrais principalement ont fait de Saint-Briac un lieu à la mode du « chic breton ». Certains snob l’appellent même « le saint Tropez breton ». Ainsi, dès qu’une maison se vend (4500/5000 € le mètre carré environ à Saint-Briac centre contre 2500 € à Rennes centre) un touriste indécemment friqué l’achète pour y vivre 1 mois par an, faisant grimper les prix empêchant les personnes moins aisés souhaitant y vivre toute l’année d’acheter. Constat qui laisse sans voix. Que font alors les jeunes Briacins ? Ils partent à St Malo, Rennes, ou plus loin…hors de Bretagne.
Malheureusement, ce n’est qu’un point de la crise. En effet, en plus de faire augmenter le prix de l’immobilier en privant les vrais amoureux du coins (car bien des personnes achètent à st briac pour suivre la mode), beaucoup de touristes ne respectent pas le village. Armé de leur 4×4 BMW et autres voitures polluantes, des détritus qu’ils jettent sur la voie publique et de leur attitude de conquérants, ils rendent la ville de Saint Briac invivable et étouffante pour les personnes qui ne sont pas de leur milieu « Aristocratie Bourgeoise ». La fuite des habitants à l’année réduit à néant petit à petit les commerces de première utilité obligeant ces habitants d’Ille et Vilaine d’aller en côte d’Armor pour acheter leur viande, aliénant ainsi toutes personnes ne possédant pas de voiture, je parle des personnes les plus âgées qui finissent très vite au foyer logement….

Saint Briac politiquement :

Régionale 2010 Saint Briac est la seul ville d’Ille et Vilaine ou l’UMP obtient dès le premier tour la majorité absolue. Cela s’explique facilement d’une part par le vieillissement de la population, et par un nombre incalculable d’habitants de Neuilly et autres communes à population libérales qui font de leur maison de vacance officiellement leur maison principale.
Aux municipales, Auguste Senghor, candidat ultra-libérale obtient avec sa liste tout les sièges en basant son programme sur le développement du tourisme et des avantages pour ces derniers. Les candidats défendant l’intérêt de Saint-Briac et de ses vrais Habitants de la liste de Pierrick Bernier obtient très peu de suffrages.

Saint Briac se meurt. Sauvons notre village !

Une haute opinion de la démocratie : L’exemple du service de sécurité de Frédéric Mitterrand

17 avril 2010

F.Mitterrand

Nous sommes le samedi 17 Avril 2010. Frédéric Mitterand, ministre de la culture et de la communication se rend au Havre invité par le maire UMP Antoine Rufenacht. Accueilli en chant par la foule critiquant le projet de restructuration de la maison de la culture entrepris par la mairie, le ministre à la bonté d’écouter les revendications que les Havrais souhaitent lui faire parvenir.
Suite à un petit discours dans le musée Malraux, moi même, un peu espiègle, je m’approchais du minsitre en lui demandant un autographe sur le communiqué de presse de l’association de protection de la maison de la culture signé « F.Mitterrand », comme son oncle. Alors qu’il ne dés-envisageait pas de le faire, un membre de son service me dis « arrêter je vais vous le signer votre autographe ». Etudiant en droit je lui fait comprendre qu’il s’agirais d’une entrave à la loi pour « faux ». Un de mes camarades essai de parlementer avec lui.Du coup, deux gardes du corps nous prennent par le bras nous virant de l’espace public dans lequel nous étions tout a fait autorisé à être. Mon camarade explique qu’il souhaitait se rendre au musée pour se cultiver en guise de dernière provocation. L’agent spécial nous dis alors d’un mot gentil « Cassez vous ». Puis nous fument emmener dehors.
J’explique alors à un membre de l’information générale que je connais que ces messieurs ont une haute opinion de la démocratie. En guise de réponse il me dit « chacun ses opinions vous savez » ce qui m’a permis de lui rappeler que le respect de la démocratie est constitutionnel.

Les mots me manquent pour conclure ce passage de ma vie, et je ne dirais que ceci : triste mascarade.

La peur des francs maçons toujours aussi forte chez la droite

11 avril 2010

La peur des francs maçons toujours aussi forte chez la droite express2
point1478

Chaque semaine, la presse de droite nous sort son vomi haineux. Un coup, c’est les syndicats qui prennent. Exemple récent, sur TF1, on entend un patron mis en valeur par l’émission dire « Ce n’est pas en étant au fond d’une salle à manger des chips et à boire de la bière comme le font les syndicats que les choses vont évoluer ».
Mais bien souvent, la victime de la bouilli limite fasciste de la presse conservatrice est la Franc-Maçonnerie. La France doit elle avoir peur de la franc maçonnerie ? croit on lire sur certains papiers. Le docteur Xavier Dore, représentant de la droite réactionnaire qualifie l’organisation de « maléfique voir sataniste ». Mais d’ou vient cette haine ? Le caractère secret de la franc maçonnerie inquiète ? Pas si sur.

alliot-marie2

En effet, dans l’émission « + clair » du dimanche 11 Avril 2010 sur Canal +, une journaliste brillante, Anne Sophie Lapix (bien loin de ses collègues bénit oui-oui dans sa façon d’interviewer les politiques) interroge Michèle Alliot-Maire sur la réforme de la procédure pénale. Pour défendre son projet MAM explique que certains habitants de Saint-Jean de Luz (dont elle est première adjointe) se plaignent des décisions de justices car, je re-transpose, certains juges sont influencés par leur appartenance à la Franc Maçonnerie. La réflexion, voila ce qui inquiète le gouvernement et la presse de droite.

La rumeur : Quand la politique s’acoquine avec la télé-réalité

10 avril 2010

La rumeur : Quand la politique s'acoquine avec la télé-réalité carla-bruni-bikini-nicolas-sarkozy

Français Française, l’heure est grave. Fi de la réforme des collectivités, il y’a plus important aujourd’hui en France.
Le couple Sarkozy-Bruni est il en danger ? En apprenant la nouvelle, j’ai failli pleurer. Non pas que le bonheur de ce couple m’importe, mais j’ai pleurer pour ce qu’est en train de devenir la politique en France. Mickael Vendetta pourra se réhabiliter en habile politicien vu le spectacle que l’on a tout les jours en regardant notre journal télévisé.
Guéant, secrétaire général de l’Élysée se mouille. Une ancienne ministre de la justice serait responsable du « complot ». Un watergate à la « plus belle la vie ». Cela préoccupe les Français, et la presse se vend.
Mais au fond quel est l’intérêt d’une telle information ? Il est nul. Y’a t’il un manque préoccupant d’information en France actuellement pour que le mini scandale éclate ? Non. Claude Bartologne président du conseil général de seine saint denis fait voter un budget déséquilibré pour dénoncer la baisse d’allocation financière des collectivités territoriales faites par l’état, un acte courageux et dangereux pour lui par l’illégalité de l’acte mettant fin au positivisme légal ambiant chez de nombreux politiques peureux. C’est tout de même plus intéressant qu’une rumeur stupide concernant le couple Sarkozy-Bruni (2 divorces pour l’un et un nombre incalculable de séparations pour l’autre) sans surprise.
Quand est-ce que les médias finiront par arrêter de parler de choses futiles afin de se concentrer sur ce qui importe ?

Blogueurs de tout pays, unissons nous. et stoppons ce cirque médiatique. C’est la condition sine qua non pour ne pas avoir une élections présidentiel animée par Benjamin Castaldi ou le bulletin de vote sera notre cellulaire.

Rions un peu « Les étudiants de l’IEP du Havre et la politique »

4 avril 2010

Le Centre de Commerce International du Havre ou étudient les étudiant de L'IEP

Ce n’est pas car il y’a le mot « Politique » dans l’intitulé de leurs études que les étudiants de Science Po le Havre sont d’acharnés pratiquant de l’art du citoyen.

J’étais tranquillement en train de prendre un Thé à la cafétéria de l’université du Havre avec un ami, quand trois jeunes étudiant de l’IEP viennent me voir en me demandant « ou se trouvent les bureaux étudiants qui organisent les fêtes sur le Havre ? ». N’étant pas un grand fanatique de ce genre de beuverie dont le but premier est de tringler la première étudiante bourré qui passe sous notre dard, je n’en savais vraiment rien. Ils me demandèrent alors « mais alors ? Tu votes pas pour les élections étudiantes ? » … Sidérant. Alors qu’il se prépare à être l’élite politique de demain, ces braves petits pensent qu’une élection universitaire doit permettre d’élire des listes corporatistes dont le seul but sera d’organiser de « belles fêtes » et non des listes syndical qui défendent l’intérêt du service public et des étudiants. Tragique.

Votez Corporatiste c’est votez contre les étudiants…

L’esthétisme : Le bras armé de l’annihilation de l’Homme

3 avril 2010

L'esthétisme : Le bras armé de l'annihilation de l'Homme  barbiegirlneglur

L’autre jour, je me promenais tranquillement dans le centre commercial de ma ville afin d’acheter un cadeau d’anniversaire à mon beau-frère. Un petit concert au rez-de-chaussé était plutôt agréable pour nos oreilles. Tout à coup, je fus subjuguer par un énorme salon de beauté temporaire installé dans les couloirs du centre. Le slogan était « Refaite votre image au goût du jour ». Aïe : nous sommes en plein dans l’esthétisme.

Non, Pas l’esthétisme au sens littéraire du terme, qui plaçait l’art au centre du beau. Ici, on parle de l’esthétisme au sens de la vision superficielle de la beauté qui évalue les êtres sur leur simple esthétique.

Mais l’esthétisme n’est pas dangereux pour l’homme quand c’est une « philosophie » qui n’influe pas sur la majorité des hommes. Par contre, quand l’esthétisme devient un acte d’intégration à l’espèce humaine, il est temps de se poser des questions. La dictature de l’image est de plus en plus envahissante.

Regardez ces deux jeunes garçons qui vont le matin à l’école. L’un est habillé avec toutes les marques possibles et inimaginables joue au football, l’autre, est habillé de façon classique, pas de marque, déteste le football et n’est pas coiffé comme la mode le veut. D’après vous ? Lequel passera ses récréation à espérer que la cloche sonne pour arrêter d’entendre les railleries de ses petits camarades ? Les enfants sont cruels et ne cherchent pas à connaître le fond de leurs compagnons…passe, ils sont jeunes, adulte, ils seront plus mature. Arrive alors l’entretient d’embauche. Deux personnes se présentent à un patron, les deux sont habillé BCBG, l’un à les cheveux bien coupé, l’autre les cheveux longs, les deux ont la même formation, mais cheveux longs à biens plus de capacités à faire du bon travail. Qui sera pris selon vous ? Cheveux biens coupés. Normal il dégage une meilleure image.

Au fond, vers ou allons nous ? Vers la gabegie général ? Et si l’eugénisme devenait légal, ne finirions nous pas par tous nous ressembler ? Ceci serait le pire drame qu’il soit, car rien ne vaut la différence. Un grand professeur disait, pardonnez moi car son nom m’échappe, « Il ne faut pas se contenter tolérer la différence, il faut en faire l’éloge ». J’ai honte d’oublier le nom de ce brillant homme qui avait compris, il y’a plus de 20 ans, que l’humanité allait droit dans le mur et vers une uniformisation quasi certaine. L’homme peut faire marche arrière. Cessons de vouloir ressembler à un tel ou un tel car on l’admire et faisons en sorte de ressembler à la personne qui est profondément en nous.

Peut être cette article vous paraîtra superficiel, et auquel cas pardonnez moi, mais je souhaitais crier ma haine envers une société ou l’aspect est primordial par rapport à la profondeur de l’homme.

Paul

12